• Ma crise de Foi.....

    Sans faire de  mauvais jeu de mots je dirais que les bénitiers ne sont pas ma tasse de thé
    Il faut dire  que mon éducation  religieuse est pratiquement nulle , mes  parents étant de fervents athées  , ils ont toujours privilégié pour leurs gamins  les révisions scolaires  en lieu et place du catéchisme Sacro-Saint…
    Et pourtant , j’ai toujours aimé visiter  ces lieux de culte,  qu’ils soient simples ou de prestige….Le calme profond  qui s’en dégage a quelque chose de magique, qui impose la sérénité
    Inutile de dire qu’au cours de ma vie, j’ai dû assister à cinq  messes,  et seulement  lorsque je suis invitée pour les mariages , décès ou baptêmes….
    C’était donc le cas il y a quelques semaines, ma nièce ayant souhaité recevoir le baptême , avec la bonne idée de me choisir pour marraine
    Et me voilà donc embarquée ….à N….
    Riche ville résidentielle proche de Paris, du fameux  triangle « NAP »…
    La cérémonie se déroulant en l’église de  Saint Pierre de N.….
    Comme à chaque nouvelle découverte de lieu de culte catho ,  je suis émerveillée …
    Prête à plonger  dans une délicieuse béatitude….Quel régal pour les yeux la beauté et la richesse de l’édifice …..
    La profondeur de la nef , les pesantes voûtes..  Le chœur ,éclairé par une multitude d’ énormes  cierges , l’autel habillé de délicates dentelles et  décoré de  vases précieux …
    Les murs drapés de somptueuses tentures. L’allée centrale  majestueuse, déroulant son opulent tapis au milieu des bancs , les chaises en précieux bois d’acajou
    Au mur , des  tableaux représentant le chemin de croix du Christ…Les couleurs  nimbées d’une douce lumière que diffuse les vitraux…
    La  voix du curé prêchant avec ferveur  l’amour d’autrui.. 
    Rien ne manquait à  l’ambiance …Tout  çà  m’aurait presque donné…Envie de croire…
    Mais bon, ma concentration religieuse se dispersant vite,  je  regarde autour de moi et je constate que si le décorum est classe, les  occupants ne le sont pas moins…….
    Difficile de ne pas regarder les costumes , les chaussures de marque , les bijoux , les chapeaux.. Chacun les portant comme signe ostentatoire de leurs richesses…
    Et s’il y avait ferveur dans leur regard , ce n’est pas par amour de leur prochain, ce sont des regards plein d’intolérance et de  mépris….Pour ceux qui n’arboraient pas la même image qu’eux..
    Le mépris ,pour ces bancs où la communauté portugaise des concierges  du coin s’était regroupée…
    Le mépris , pour cette femme blanche dont les enfants noirs s’impatientaient en pleurant à cause de la longueur de l’office…Pas par irrespect,  mais juste … comme des gamins ..
    Le mépris, de ce riche donneur faisant attendre longuement le quêteur  , sortant lentement et au vu de tous son portefeuille  pour bien  montrer à chacun le nombre de gros billets dont il faisait cadeau au culte dans un geste ample théâtral accompagné d’un « Tenez !!!! »  impératif et autoritaire
    Le mépris ,dans le regard de ma voisine de gauche, lors de mon absence de signe de croix…Et de soutien gorge...
    Et le curé qui continuait à prêcher   la tolérance pour autrui…S’il avait vu les regards de  condescendance de  ses ouailles..
    Moi je vous le dis , ma crise de foi ce n’est pas pour demain..
    Allez zou je retourne dans mon 93…Avec mes parents communistes..


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :